chouettefeuilledevigne.jpg

Notre site a pour but d'informer le public sur tous les sujets qui concernent les chouettes et les hiboux même si certains sujets dérangent.
N'hésitez pas à participer à son développement.
Pourquoi s'inscrire ? Devenir membre du site vous donne droit à des services en plus comme ajouter vos photos dans nos galeries ou en télécharger, ajouter des événements, envoyer des e-cartes, accéder aux forums, devenir partenaire sur le site, ou encore passer des annonces, écrire des articles... et cela vous garantit aussi une navigation sans aucune publicité.

L'équipe "chouettes.com" vous souhaite une agréable visite sur notre site.

Rechercher dans Chouettes

Presses : Une chouette s'invite à l'école

13 classes, soit 8 écoles, ont participé à la création d'une œuvre en volume présentant une chouette dans son environnement, en référence à la chouette chevêche, espèce protégée, emblématique de la biodiversité du bocage de Picardie Maritime.

25223-161123153251130-51-630x0.jpg

Les classes de Ponthoile, Abbeville (école Sainte Marie) Miannay et Drucat ont été récompensées lors d’un concours organisé par Baie de Somme 3 Vallées en partenariat avec Picardie Nature dans le cadre d’une sensibilisation à la préservation du bocage.

Conçu en direction des élèves d’écoles primaires (à partir de 7 ans), ce concours a vu la participation de 13 classes soit 8 écoles. Les élèves ont participé à la création d’une œuvre en volume présentant une chouette dans son environnement, en référence à la chouette chevêche, espèce protégée, emblématique de la biodiversité du bocage de Picardie Maritime.

Lire l'article complet ici.

Publié le : Mardi 29 novembre 2016 @ 10:14:01

Rechercher dans Chouettes

Protections : Discret bagueur de chouettes

Si vous êtes amateur de balades en campagne, vous aurez peut-être déjà croisé Patrick Albrecht au détour d’un sentier. Muni de son échelle extensible, il arpente régulièrement les forêts et les vergers genevois, le regard fixé sur le haut des arbres. Son but: inspecter et réparer les nichoirs à chouettes installés de part et d’autre du canton. «Il faut vérifier qu’ils ne soient pas abîmés et que les bébés aient bien quitté le nid, glisse-t-il. Et puis j’en profite également pour faire un peu de ménage.» En d’autres termes, il retire pêle-mêle des pelotes régurgitées, des excréments ou des restes de proies rescapées d’un festin. Un hobby que ce Lancéen effectue depuis plus de vingt ans.

Attablé au Café Julienne, le quadragénaire nous raconte timidement sa passion, étonné de notre intérêt. Pourtant, Patrick Albrecht ne se contente pas d’offrir des foyers temporaires aux rapaces nocturnes une fois l’automne venu. Il leur rend également visite au printemps afin de baguer les bébés fraîchement sortis de leur œuf. «C’est la cerise sur le gâteau. Le moment ou l’on peut enfin voir si le travail effectué a porté ses fruits. Cette année, nous avons recensé quatre-vingt-cinq territoires de Chevêches d’Athéna (le nouveau nom scientifique donné aux chouettes Chevêches). C’est la première fois que nous en avons autant», murmure-t-il, ravi.

Gypaète et chouette hulotte

Animateur socioculturel à la maison onésienne, ce quadragénaire dédie environ deux cents heures par année aux rapaces. «C’est avant tout une passion. J’ai besoin d’être en contact avec la nature et j’aime tous les animaux, mais les oiseaux sont ceux que l’on peut aider le plus facilement. Et puis il y a un côté magique dans leurs apparitions soudaines.»

Initié à l’observation des volatiles dès son plus jeune âge par son grand-père, c’est surtout à la suite d’une visite au Zoo La Garenne que le jeune homme se découvre une passion pour l’ornithologie. «J’avais trouvé une plume de Gypaète au sol, ça a été l’élément déclencheur.» Alors âgé de 12 ans, il se plonge dans les ouvrages spécialisés et se lance dans de longues balades d’observation.

topelement.jpg

Lire la suite ici.

Publié le : Lundi 17 octobre 2016 @ 17:02:39

Rechercher dans Hiboux

Nouvel envol pour le jeune hibou

Mi-aout un Hibou moyen duc avait été récupéré sur Chantemerle dans le Briançonnais par un visiteur italien. Complètement épuisé l'oiseau était arrivé à l'office de tourisme perché sur son l'épaule. "Quand je suis allé le récupérer, il était prostré et n'ouvrait même plus les yeux" commente Hélène Quellier, chef du secteur Briançonnais-Vallouise du Parc national des Ecrins. "Après quelques souris, il a repris du poil de la bête !"
Michel Phisel du centre de soin de la faune sauvage l'a ensuite récupéré et mis en volière pour que l'oiseau reprenne des forces et du muscle.

img4103bis.jpg

 

Publié le : Mercredi 05 octobre 2016 @ 13:28:52

Rechercher dans Chouettes

Protections : LE CHOUETTE CHEVÊCHE FAIT SON NID DANS LES YVELINES !

Publié le : Samedi 17 septembre 2016 @ 12:33:54

Rechercher dans Passion

Protections : Chouettes, hiboux, hérissons : les pensionnaires d'un centre de soins de la faune sauvage

Publié le : Mardi 06 septembre 2016 @ 16:00:54

Rechercher dans Hiboux

Photos : Trouvez le hibou ?

14247971_10209953660176198_1517513031_o.jpg

Publié le : Lundi 05 septembre 2016 @ 15:25:30

Rechercher dans Photographies

Photos : Trouvez la chouette ?

14248086_10209934145968355_1165352058_o.jpg

Publié le : Samedi 03 septembre 2016 @ 21:24:57

Rechercher dans Chouettes

Protections : Une chevêche accrochée dans le filet du goal de mon gamin !

Ce matin, je passe dans le jardin, une chevêche accrochée dans le filet du goal de mon gamin ! Ca fait quelque jours qu'on l'entend trainer la nuit ... je n'aurais jamais pensé qu'elle allait aller s'y coincer.

Plus de peur que de mal, quelque coups de ciseaux et elle a pu repartir sans être blessée. Elle avait l'air encore plus surprise que moi. :)

Morale de l'histoire : il y a beaucoup de choses qui peuvent constituer un piège pour les oiseaux (Noctua Chevêche).

J'espère que ça ne l'aura pas refroidi et qu'elle viendra encore chasser dans le jardin (aménagé pour elle : fruitiers + parcelle partiellement fauchée).

14192790_10154113571358778_6476044699662887569_n.jpg

Jean-François Pinget

Publié le : Lundi 29 août 2016 @ 13:46:19

Rechercher dans Hiboux

Protections : Découvert blessé dans une école il y a trois mois, ce hibou Grand-duc a retrouvé sa liberté

Il y a trois mois, on retrouvait un hibou Grand-duc blessé dans l'école maternelle du village. Alertés, les bénévoles de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) l'avaient emmené chez un vétérinaire de Saint-Maximin, qui avait diagnostiqué un traumatisme crânien, très certainement dû à une collision avec une voiture.

Transféré et pris en charge au Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage de Buoux (Vaucluse), l'oiseau a peu à peu retrouvé son aptitude à volé.

33866147.jpg
Pierre Venel, du groupe LPO Sainte-Baume Val d'Issole.

Lire l'article complet ici.

Publié le : Dimanche 21 août 2016 @ 19:50:54

Rechercher dans Chouettes Hiboux

Protections : Bars à hiboux - DES PHOTOS ACCABLANTES

CAFEJAPON1.jpg

Ces bars, où les clients viennent manipuler et caresser des rapaces attachés, se développent au Japon.

Animal Rights Center Japan dénonce la maltraitance de ces oiseaux et nous demande de les aider.

Vidéos ici.

► Signons et partageons leur pétition: http://bit.ly/petition-bars-hiboux

Publié le : Dimanche 07 août 2016 @ 19:48:09

Rechercher dans Chouettes

Protections : CHOUETTE EFFRAIE DES TROSSACHS - ÉCOSSE

Publié le : Samedi 06 août 2016 @ 18:30:41

Rechercher dans Chouettes

Informations : Les feux de forêts aux Etats-Unis menacent les chouettes tachetées

Les feux de forêts qui ravagent l'ouest des Etats-Unis peuvent, à long terme, provoquer l'extinction des chouettes tachetées en Californie.

MEGAFIRE : C'est ainsi que les américains appellent les feux qui ravagent de plus en plus souvent l'ouest des Etats-Unis. Pour obtenir ce statut, un feu de forêt doit brûler au minimum 25.000 hectares de terre. L'incendie de Soberanes qui n'est pas encore maîtrisé, en a déjà brûlé plus de 45.000. Le réchauffement climatique provoque une augmentation du nombre de ces catastrophes écologiques. En plus d'être de plus en plus fréquents, ces feux sont également plus ravageurs. La forêt, asséchée par la hausse des températures, est facilement inflammable. La destruction des arbres engendre un bouleversement des écosystèmes ce qui menace, à long terme, de nombreuses espèces d'animaux. C'est le cas de la chouette tachetée (Strix occidentalis) en Californie.

"Une chouette tachetée utilisait un arbre l'année dernière qui est, aujourd'hui, un cratère"

Dans une étude publiée en août 2016 dans la revue Frontiers in Ecology and the Environment, des chercheurs de l'université du Wisconsin à Madison (Etats-Unis) ont étudié l'exode de cette espèce de rapace après le feu qui a ravagé 99.000 hectares en Californie pendant un mois en 2014. Pour les scientifiques, le préjudice a été énorme : 30 à 45 territoires occupés par les chouettes tachetées du nord sont partis en fumée. Ces sites étaient étudiés depuis 1993 par les scientifiques, la perte pour l'étude de cet écosystème est donc immense. Ces feux provoquent la fuite des rapaces vers des endroits plus propice à la vie mais engendre également la mort de certains oiseaux qui n'ont pas réussi à s'échapper. "Une chouette tachetée utilisait un arbre l'année dernière qui est, aujourd'hui, un cratère. L'arbre a tellement chauffé qu'il a explosé" raconte Gavin Jones, le scientifique qui a piloté cette étude.

chtachetee.jpg
© Tom Gallagher/AP/SIPALes feux de forêts répétés aux Etats-Unis menacent les chouettes tachetées © Tom Gallagher/AP/SIPA

Lire l'article complet ici.

Publié le : Samedi 06 août 2016 @ 10:01:02

Rechercher dans Chouettes Hiboux

Protections : Le RPI protège les rapaces nocturnes

L'association La Frênette, gestionnaire de la réserve naturelle régionale d'Aulon, a présenté, avec le concours du Parc national des Pyrénées, secteur vallée d'Aure, en matinée, à l'école d'Ancizan, une animation insolite pour faire connaître les chouettes et les hiboux aux élèves de CM1 et CM2, classes d'enseignement d'Eva Fantapie-Hamang. Ont été abordés, durant la première séquence de l'animation, la vie de ces oiseaux, aussi attachants que fragiles, leur histoire, leur biologie, leur mode de vie, le tout sous forme d'un diaporama commenté, ludique et interactif. Outre cette approche écologique des espèces, cinq ateliers pratiques ont permis aux élèves de comprendre l'étude du régime alimentaire de ces rapaces nocturnes (dissection de pelotes de réjection), de découvrir les menaces qui les guettent (destruction des habitats, raréfaction des sites de nidification, intensification agricole, trafic routier, éclairage nocturne) et de s'initier à des gestes simples pour les sauvegarder (fabrication d'un nichoir à chouette effraie). Les élèves ont même pu apprendre à reconnaître les bruits à la fois poétiques et mystérieux de la nuit.

Enfin, une évaluation sous forme de quizz a permis aux animateurs, Rémi Laffitte, garde animateur; Camille, Vincent, Clément, Marc, stagiaires; Adélaïde, service civique de la réserve d'Aulon, et Germain Besson, garde moniteur du Parc national des Pyrénées, de tester les connaissances acquises, durant la matinée, par ces jeunes naturalistes en herbe. Désormais, chouette hulotte, chevêche d'Athéna, effraie des clochers, hiboux moyen et grand-duc n'ont plus de secrets pour les élèves de l'école d'Ancizan.

201607161489-full.jpg

Lire l'article complet ici.

Publié le : Dimanche 17 juillet 2016 @ 09:49:54

Rechercher dans Chouettes Hiboux

Protections : Bébés chouettes et hiboux!

Il est habituel et normal que les jeunes hulottes (ou les jeunes hiboux) sortent du nid avant d'être capable de voler.
Ces jeunes rapaces nocturnes ne sont pas du tout abandonnés ! Toutes les nuits, les adultes viennent les ravitailler là où ils sont, répondant à leurs appels.
Petit à petit les jeunes s'habituent à voler, à chasser, et deviennent indépendants.
Il est donc important de les laisser sur place !
Cependant, si un danger immédiat les menace (route, chats ou chiens…), on peut, sans les éloigner de plus d'une trentaine de mètres :
- les mettre sur une branche en hauteur,
- ou les placer dans un fourré au pied d'un arbre incliné, où ils grimperont eux-mêmes petit à petit.

Attention, les coups de griffes sont à éviter à cause des risques d'infection. Présenter à l'oiseau un tissu ou un vêtement qu'il agrippera instinctivement dans ses serres. Le manipuler calmement, en l'attrapant par dessus et par derrière, avec des gants en cuir ou un tissu épais : une main tient le haut des pattes, et l'autre, sur le dos, maintient les ailes contre le corps. Ne pas hésiter à couvrir la tête.

bebech.jpg

 

Publié le : Vendredi 20 mai 2016 @ 11:22:16

Rechercher dans Livres

Presse : Le secret de la chouette de Dijon

chouette-de-dijon.jpg

Le conte, écrit par Magali Lautrou et illustré par Jean-François Drouin, nous raconte les aventures fantastiques d’une jolie petite chouette effraie, Agathe, dans le Dijon du Moyen-Âge. Symbole de malheur et persécutée à cette époque, elle va devenir, grâce à son courage et à l’amour d’un enfant, l’oiseau porte-bonheur de la ville.

Publié le : Lundi 16 mai 2016 @ 11:12:43