Agenda

Novembre 2017

L M M J V S D
   1 2345
678910 11 12
13141516171819
20212223242526
27282930   
Jour avec évènement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'article du jour.
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.

Chouette Pêcheuse de Pel (Scotopelia peli)

(914 mots dans ce texte ) -  lu : 2701 Fois


Taille : 51-65 cm
Envergure : 153-162 cm
Poids : 2000-2150 g

La chouette pêcheuse de Pel est la plus répandue et la plus connue des trois espèces de chouettes pêcheuses africaines, c'est aussi la plus grande.

L'adulte a un plumage roux, fortement barré de sombre.

Celui-ci lâche et moucheté lui confère un aspect ébouriffé, presque désordonné. Contrairement aux autres oiseaux de proie nocturnes, la chouette pêcheuse n’a pas le plumage duveteux et le vol silencieux.

Les tarses de ses serres sont nus pour éviter les souillures par la vase. Le disque facial n'est pas clairement marqué. Les yeux et le bec sont noirs.

Les sexes ont un plumage identique mais la femelle est plus grosse et plus grande que son compagnon. Les juvéniles arborent un duvet de couleur brun pâle.

La chouette pêcheuse se rencontre le long des cours d’eau propice dans de nombreuses régions d’Afrique au sud du Sahara, sauf dans le sud-ouest.

Elle préfère les cours d’eau de plaine à ceux d’altitude. Elle apprécie en outre les cours d’eau bordés de grands bouquets d’arbres.

Un couple de chouettes pêcheuses s'écarte rarement de sa portion de cours d'eau, à moins que des variations de niveau rendent le poisson rare ou difficile à pêcher. Les chouettes sont alors obligées de se rabattre sur les marais proches, les plaines inondées ou des bras morts.

La chouette pêcheuse se nourrit de poissons, dont des brochets, des brèmes et des silures, dont le poids peut varier entre 100 et 250 g. Elle chasse parfois aussi des batraciens, crabes et moules.

Récemment, elle a été observée en train d'attraper de jeunes crocodiles du Nil. La chouette chasse à partir du crépuscule.
Elle trouve un poste d'affût au-dessus de l’eau et guette la moindre ride pouvant trahir la présence d’un poisson.

Elle se laisse alors tomber en planant, agrippe le poisson de ses serres et maintient sa proie glissante dans l’étau de ses longs ongles arqués. Elle en dévore la tête et s'en contente parfois.

Durant la période de reproduction, variable selon les régions, le mâle émet un chant qui peut s'entendre jusqu'à 5 km à la ronde. Lorsque les couples de chouettes sont formés, ils choisissent une cavité haut dans un vieil arbre riverain où la femelle pourra pondre.

Un vrai nid n’est pas construit, mais le fond de la cavité peut être couvert de feuilles mortes. La nidification est planifiée pour que les jeunes éclosent lorsque les poissons abondent le site, durant la saison sèche. La femelle couve les 2 œufs blancs durant 32 jours environ et le mâle la ravitaille.

Les deux poussins peuvent éclore à 9 jours d'intervalle et, comme chez de nombreux rapaces, le plus jeune meurt souvent de faim peu après l'éclosion. Le survivant ouvre les yeux à l'âge d'une semaine et, deux semaines plus tard, il est couvert d'un duvet brun pâle.

Le jeune sait voler vers 10 semaines et demeure 9 mois dans leur territoire natal. Il part ensuite vers un nouveau territoire et n'acquière leur plumage d'adulte qu'à l'âge de 15 mois.

La chouette pêcheuse de Pel a reçu le nom du naturaliste néerlandais H.S. Pel, qui la décrivit au milieu du XIXème siècle. Par contre, le nom scientifique de cette chouette vient de deux mots grecs : skotos, l’obscurité, et peleia, le pigeon.

Chant : Le chant du mâle est comme un beuglement de corne, profond, puissant et explosif. Il commence généralement par un hululement et se poursuit par une sorte de grognement plus caverneux et plus doux : "whoommmmm-wot". Ce chant peut être audible à plus de trois kilomètres. Lorsqu'elle chante, la chouette-pêcheuse de Pel dilate les plumes de sa gorge et de sa poitrine. Le chant de la femelle Chouette-pêcheuse de Pel est assez identique mais il a plus de hauteur et se termine par une double note. Les phrases chantées sont répétées à intervalle de quelques secondes. Les oiseaux qui effectuent des parades de détournement et feignent la blessure émettent des trilles pénétrants. Les femelles et les jeunes parvenus à un bon stade de maturité délivrent des plaintes suppliantes "wheeouu".

Régime : Les chouettes-pêcheuses de Pel sont principalement piscivores et elles capturent parfois des proies qui peuvent atteindre jusqu'à 2 kilos. Toutefois, la plupart des poissons pêchés pèsent entre 100 et 200 grammes. Elles attrapent parfois des grenouilles, des crabes et des moules. Les pelotes de réjection qui mesurent 4 cm sur 2 sont jaunâtres et sont souvent très friables quand elles sont assèchées. Les chouettes-pêcheuses de Pel pêchent à l'affût sur les perchoirs qui surplombent l'eau. Elles détectent leurs victimes grâce aux petites rides qu'elles laissent à la surface de la rivière. Elles se laissent glisser de leur branche, les serres en avant et immergent rarement leur corps quand elles plongent. Les chouettes-pêcheuses de Pel humectent rarement leur plumage quand elles pêchent. Elles utilisent parfois une autre technique qui consiste à patauger dans l'eau peu profonde à proximité des bancs de sable.

Chant : Le chant est décrit comme une suite de gémissements bas et profonds. Ces "woo", un peu semblables à ceux d'une tourterelle sont répétés à intervalles réguliers, environ toutes les minutes. D'après les rares observateurs qui se sont occupés du problème, cette chouette possède une communication assez semblable à celle de l'onoré à huppe blanche (Tigriornis leucolophus) qui vit partiellement dans la même aire.

Régime : Les chouettes-pêcheuses rousses consomment principalement des poissons, et plus particulièrement des poissons-chats. Elles pêchent la plupart du temps à partir d'un perchoir qui surplombe l'eau.

Page réalisée par Van Tomme Thibaut


Retour à l'index des rubriques

***Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique19