Agenda

Novembre 2017

L M M J V S D
   1 2345
678910 11 12
13141516171819
20212223242526
27282930   
Jour avec évènement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'article du jour.
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.

Ninoxe d'Australie (Ninox boobook)

(682 mots dans ce texte ) -  lu : 2883 Fois


Taille : 25-35 cm
Envergure : 70-85 cm
Poids : mâle : 170-298 g
femelle : 194-360 g

Autrefois regroupée avec la ninoxe boubouk (Ninox novaeseelandiae), la ninoxe d'Australie est aujourd'hui une espèce reconnue à part entière.

L'adulte présente un dessus brun pâle à brun foncé, la couleur variant selon les régions et selon les individus.

Des points blancs recouvrent le dos et les couvertures alaires. Les parties inférieures sont crème ou chamois avec des larges stries brun foncé ou brun clair et des mouchetures. Le disque facial est bien plus clair que le reste du corps, contrastant avec la large tache circulaire gris cendré qui recouvre les joues et l'arrière de l'œil.

Le bec est gris-bleu, les pieds gris-bleu pâle. Les adultes ont un iris jaune verdâtre, alors que celui des juvéniles est brun. Les femelles sont légèrement plus grandes et plus richement colorées. Les juvéniles sont plus pâles que les adultes.

Comme son nom l'indique, la ninoxe d'Australie se rencontre en Australie, en Tasmanie, dans les petites îles de la Sonde, les Moluques, le sud de la Nouvelle-Guinée et l'île Norfolk.

Elle habite les forêts, les bois, la brousse et les arbres en zone urbaine. La présence d'une ninoxe perchée dans un arbre est souvent signalée par le vacarme produit par les petits oiseaux qui occupent le même habitat qu'elle.

Les proies capturées semblent varier considérablement en fonction des individus. Les ninoxes d'Australie se nourrissent généralement de petits mammifères, en particulier les souris communes et les petits oiseaux allant jusqu'à la taille d'un moineau domestique. Elles consomment également des invertébrés, y compris des coléoptères et des papillons nocturnes.

Les ninoxes chassent aussi bien le jour que la nuit. Avec ses disques faciaux moins prononcés que les autres Strigidés, elles utilisent plus la vue que l'ouïe pour localiser ses proies.

Dans presque toute l'Australie, la reproduction se déroule en août et en septembre. Parfois, bien avant que ne commence la saison, les partenaires se perchent l'un à côté de l'autre, le mâle émettant des "pot pot por" pendant d'assez longues périodes. Un des oiseaux ou parfois même les deux, logent dans une cavité d'arbre mais ce domicile d'avant-saison n'est pas forcément retenu comme site de nidification.

Le nid peut être placé dans une grande variété de cavités d'arbres. Il peut être situé dans un arbre mort ou dans un arbre en bonne santé, dans une grosse branche ou sur le tronc principal.

Enfin, il peut être bien à la verticale ou sur un plan plus ou moins incliné. Le mâle est chargé de nettoyer le trou avant que la ponte ne soit déposée. Les oeufs, au nombre de 2 ou de 3, parfois jusqu'à 5, sont de couleur blanche, presque ronds, et ont une dimension qui avoisine 40 x 35 mm (un peu plus longs que larges).

Ils sont déposés à 1-2 jours d'intervalle et couvés pendant 35 jours. Les jeunes présentent un duvet blanc et séjournent au nid pendant 5 à 6 semaines. Comme les autres ninoxes, ils quittent le nid bien avant qu'ils n'aient atteint leur pleine taille et alors qu'ils ont encore un duvet abondant. Ils restent dépendants de leurs parents pendant sans doute encore 2 ou 3 mois.

Chant : Le cri usuel consiste en un Ninoxe d'Australie double-hululement bref dont la seconde note est plus basse que la première. Chaque note dure environ un quart de seconde avec une demi-seconde entre les deux. Après chaque cri, il y a une légère pause et la série reprend au rythme de 20 cris par minute. La durée des cris est variable, allant de quelques minutes à plusieurs heures. Les ninoxes d'Australie émettent un 'potpot pot pot por pot pot pot por' doux et bas. Les oiseaux appariés communiquent par des cris différents qui ressemblent au cri chevrotant de la ninoxe puissante (ninox strnua).

Régime : Les proies capturées semblent varier considérablement en fonction des individus. Les ninoxes d'Australie se nourrissent généralement de petits mammifères, en particulier les souris communes (mus musculus) et les petits oiseaux allant jusqu'à la taille d'un moineau domestique. Elles consomment également des invertébrés, y compris des coléoptères et des papillons nocturnes.


Retour à l'index des rubriques

***Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique6