Agenda

Novembre 2017

L M M J V S D
   1 2345
678910 11 12
13141516171819
20212223242526
27282930   
Jour avec évènement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'article du jour.
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.

Hibou Petit-Duc à Face Blanche (Otus leucotis)

(425 mots dans ce texte ) -  lu : 3183 Fois


Taille : 24-28 cm
Envergure : 67 cm
Poids : 185-220 g


Le hibou petit-duc à face blanche est un petit rapace nocturne africain.

L'adulte a une face blanche caractéristique avec des aigrettes grises et de grands yeux orange. Les parties supérieures sont gris argenté, barrées de noir. Le dessous du corps est plus pâle, strié de noir. En cas d'alerte, il se fige dans une posture dressée, plumes étirées vers le bas et aigrettes dressées, se confondant avec une branche cassée.

Les deux sexes ont un plumage semblable.

Son aire de distribution comprend presque toute l'Afrique au sud du Sahara.

Il vit dans les savanes et les buissons épineux, ainsi qu'en forêt ouverte.

Le petit-duc à face blanche chasse de nuit de gros insectes et des araignées, mais également de petits rongeurs et des oisillons au repos.

La période de nidification dure de mai à novembre. Le couple d'hiboux niche dans un trou d'arbre ou un ancien nid de diverses espèces telles que touracos, éperviers ou corbeaux. Certains couples nichent à même le sol.

En général, la femelle pond 2-3 œufs qu'elle couve pendant 30 jours. Les jeunes quittent ensuite le nid à l'âge d'un mois et deviennent complètement indépendants des chasses des parents à 6 semaines.

Chant : Le mâle émet un "po-prooh" dissyllabique, doux et flûté qu'il répète plusieurs fois à intervalles de 4 à 8 secondes. La première note est extrêmement brève et est suivie, après une courte pause de moins d'une seconde, par un "prooh" plus prolongé. Le chant de la femelle est assez semblable, quoique plus faible et moins haut. Les deux sexes délivrent également un "to-whit-to-wheet" qui est sans doute un cri de contact. En cas de danger, ces petits-ducs produisent des sortes de grognements aigus. Les oisillons réclament leur nourriture en lançant des sons sifflants.

Régime : Ces petits-ducs ont un régime très varié. Ils consomment des invertébrés Petit-duc à face blanche et des vertébrés tels que les papillons, les criquets, les coléoptères, les scorpions, les araignées, les petits reptiles, les oiseaux et les mammifères (en particulier les rongeurs et les musaraignes). Leur menu comprend plus de vertébrés que les autres espèces du genre Otus. Les proies sont avalées toutes entières, en particulier les oiseaux qui sont ingurgités sans même être déplumés. Les pelotes de réjection sont généralement évacuées sur les lieux de repos en-dessous desquels elles s'accumulent si le site est occupé pendant une longue période. Les petits-ducs à face blanche chassent à l'affût d'un perchoir à partir duquel ils plongent sur le sol pour capturer leur victime.


Retour à l'index des rubriques

***Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique2