Agenda

Novembre 2017

L M M J V S D
   1 2345
678910 11 12
13141516171819
20212223242526
27282930   
Jour avec évènement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'article du jour.
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.

Hibou Strié (Asio clamator anciennement Rhinoptynx clamator)

(425 mots dans ce texte ) -  lu : 2378 Fois


Taille : 30-38 cm
Poids : 320-546 g


Longtemps considéré comme une famille unique (Rhinoptynx), le hibou strié a maintenant une parenté reconnue avec le hibou des marais et le hibou moyen-duc.

L'adulte a des aigrettes bien développées et projetées sur les côtés ou jusqu'au dessus de la tête. Il a un disque facial noirâtre-bordé de blanc fortement défini, des yeux brun foncé et un bec presque noirâtre. Ses couvertures supérieures sont brunes tendant vers le jaune et l'ocre fauve , barré de brun souillé. Le dessous du corps est de couleur chamois ou blanc, avec des rayures brun foncé. Il a les ailes courtes et une longue queue, les plumes de vol et la queue sont alternées de bandes brunes et de couleur chamois.

La femelle est généralement plus forte que le mâle.

L'hibou strié se répartit du Mexique du sud vers le Panama, et depuis le nord de l'Amérique du Sud vers l'Uruguay et l'Argentine du nord, à l'est des Andes. Il n'est apparemment pas présent dans le bassin amazonien et ne semble pas être résident pendant toute l'année.

Cet hibou préfère la prairie et les savanes ouvertes ou semi-ouvertes avec des arbres dispersés, les petites plantations et les buissons. Il se retrouve également dans les marécages ouverts avec des buissons, des pâturages et des superficies agricoles, aussi bien que dans des secteurs suburbains boisés. Habituellement, il évite la forêt dense du bassin d'Amazone.

les petits mammifères et oiseaux sont sa proie principale. Les mammifères sont des rats épineux, les rats de riz, les cobayes, les chauves-souris et les opossums. Les oiseaux sont des colombes, des tiaris, des grives, des moineaux et des tinamous. D'autres proies incluent de grands insectes et quelques reptiles.

Les hiboux rayés chassent la plupart du temps pendant des heures crépusculaires et nocturnes. Ses serres puissantes comprennent de longues griffes très puissantes pour un oiseau de cette taille. En effet, le hibou strié peut prendre une proie approximativement 0,7 fois plus lourde que lui, tel que des pigeons, des cobayes et des opossums. Sa technique de chasse a été décrite comme un bas vol au-dessus d'un paysage ouvert, avec des piqués brusques sur sa proie. Ce hibou se repose également sur une branche en attendant une proie prête à être attrapée.

Deux à quatre œufs sont pondus dans les nids rudimentaires à même le sol, dans de hautes herbes ou dans des buissons denses. Seule la femelle couve pendant approximativement 33 jours. En moyenne, un seul poussin s'emplume, bien qu'on ait également observé deux jeunes au nid.


Retour à l'index des rubriques

***Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique3