Agenda

Novembre 2017

L M M J V S D
   1 2345
678910 11 12
13141516171819
20212223242526
27282930   
Jour avec évènement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'article du jour.
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.

Chouette Fauve (Strix fulvescens)

(607 mots dans ce texte ) -  lu : 3569 Fois


chouette-fauve.jpg

Taille : 41- 44 cm

La chouette fauve est un rapace très loquace, sensible aux imitations et qui répond quand on l'appelle.

L'adulte a un disque facial ocre pâle, s'obscurcissant autour des yeux et entouré par une fine bordure brun foncé. Le sourcil est blanchâtre.

L'ensemble des parties supérieures affiche un couleur brun-roux et présente un aspect écaillé en raison de ses petites taches blanches et de ses courtes barres ocrées.

Les rémiges sont barrées de clair et de foncé.

Les rectrices sont barrées de 3 à 5 barres claires et foncées. Le dessous est ocre-fauve avec des barres sur le cou, les côtés de la tête et le haut de la poitrine.

Le reste des parties inférieures est largement strié de brun-roux. Les tarses sont recouverts de plumes ocre-fauve, le bout des orteils est nu. Les iris sont brun noirâtre, la cire jaunâtre. Le bec est corne jaunâtre. La partie nue des pieds est gris jaunâtre.

Tout de suite après leur duvet d'oisillon, les jeunes acquièrent un plumage brun-cannelle avec des barres orange jaunâtre clair et blanches.

Son aire de répartition comprend l'Amérique Centrale, couvrant une superficie relativement réduite dans le sud du Mexique (Chiapas), au Guatemala, au Honduras et au Salvador.

La chouette fauve fréquente les forêts d'altitude et les forêts humides composées d'un mélange de pins et de chênes, à des altitudes qui varient de 1 200 à 3 000 mètres.

Le régime alimentaire se compose de petits mammifères, des oiseaux, des grenouilles, des lézards, des insectes et d'autres types d'arthropodes.

La chouette fauve a une activité nocturne. Pendant la journée, elle se camoufle dans les feuillages fournis des arbres et dans les cavités naturelles.

Bien que son activité principale se déroule après la tombée de la nuit, il n'est pas rare de l'apercevoir en fin d'après-midi ou dans les premières heures de la matinée si le temps est frais ou si le ciel est couvert. Les proies sont capturées généralement à partir d'un perchoir.

Comme la plupart des chouettes du genre Strix, les chouettes fauves utilisent pour nicher des cavités pratiquées dans des troncs d'arbre. La taille de la ponte varie de 2 à 5 œufs, mais la plupart du temps, elle ne dépasse pas 3 œufs.
Ces derniers sont de couleur blanche et ils sont déposés directement au fond du trou sans garniture. La femelle couve seule pendant 28 à 30 jours et elle commence à accomplir sa tâche dès le dépôt du premier œuf.

On connaît vraiment peu de choses sur la biologie reproductive de cet oiseau mais on suppose qu'elle ne doit guère être différente de celle des autres chouettes du genre Strix en se qui concerne le soin parental et la vie au sein du groupe familial.
Les jeunes oisillons qui sortent du nid sont observés au mois de mai.

Chant : Le chant du mâle est plus proche de celui de la chouette tachetée (Strix occidentalis) que de celui de la chouette barrée (Strix varia), bien que cette dernière soit considérée comme une proche parente. C'est une suite de hululements courts, lents et accentués "who-wuhù-woot-woot". Le nombre de hululements et l'espace entre les phrases varient selon l'excitation de l'oiseau. Ce chant n'est guère différent de celui du grand-duc d'amérique , encore qu'il paraisse plus aigu, avec des pauses plus brèves entre les notes. La femelle a un chant assez similaire à celui de son partenaire et elle chante parfois en duo. La chouette fauve émet aussi occasionnellement un "gwao" qui ressemble à un cri de perroquet. On ignore son usage.

Régime : Les chouettes fauves chassent des petits mammifères, des oiseaux, des grenouilles, des lézards, des insectes et d'autres types d'arthropodes. Les proies sont capturées généralement à partir d'un perchoir.


Retour à l'index des rubriques

***Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique19