Agenda

Novembre 2017

L M M J V S D
   1 2345
678910 11 12
13141516171819
20212223242526
27282930   
Jour avec évènement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'article du jour.
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.

Chouette épervière (Surnia ulula)

(429 mots dans ce texte ) -  lu : 3338 Fois



Envergure : 69-82 cm
Poids : 270-320 g
Taille : 35-43 cm 

La chouette épervière ressemble à un rapace diurne par sa position dressée et par son mode de chasse partiellement diurne.

L'adulte a une silhouette caractéristique : très longue queue, ailes assez étroites à bout obtus; ceci rappelle plutôt les éperviers que les autres rapaces nocturnes. La tête est assez grosse, souvent avec une calotte plate.

La face blanchâtre a une importante bordure noire paraissant revêche. Des zones noires sont présentes sur les côtés de la tête.

Le dessus du corps est brun foncé avec la nuque et les épaules pâles, formant un net chevron sur le dos ("bretelles") chez l'oiseau posé vu de dos.

Le dessous du corps est blanchâtre avec de fines barres, sauf le haut de la poitrine blanc pur. Les yeux sont jaunes.

Les juvéniles ressemblent aux adultes mais avec des motifs légèrement plus gris et plus diffus à la gorge et au haut de la poitrine.

En vol, la silhouette de la chouette épervière est analogue à celle d'un épervier, mais la tête est proportionnellement plus grosse.

La ressemblance avec les éperviers est également renforcée par le vol direct
et agile, à brèves séries de coups d'ailes interrompues de courts planés.

La chouette épervière se retrouve depuis la Scandinavie jusqu’au Kamtchatka et en Amérique du Nord. Elle n’est qu’un visiteur hivernal rare en Europe tempérée.

Elle habite la taïga des versants montagneux, dans la zone  mêlant conifères et bouleaux, souvent à proximité des marais, prairies ou coupes.

La chouette épervière se nourrit de campagnols, lemmings, musaraignes et petits oiseaux.

Elle chasse le jour ou au crépuscule. Elle se perche au sommet des arbres ou sur des poteaux électriques pour repérer ses proies, qu'elle attrape ensuite après un piqué.

Les couples de chouettes nichent dans les trous d’arbres ou dans les anciens nids de rapaces diurnes. La femelle pond 3 à 13 œufs en avril-juin.

Elle les couve pendant une période de 25-30 jours. Les jeunes restent au nid 25-30 jours avant de prendre leur envol.

La chouette épervière n'hésite pas à attaquer l'homme qui s'approcherait à l'époque où les petits quittent le nid.

Chant : Le cri de la chouette épervière semble parfois Chouette épervière emprunté à d'autres rapaces. En alarme, elle pousse avec fureur des hui-krikkrikkrik et les jeunes une série de huèkhuèkhuèk ... kviit-kviit.

Régime : Sa petite taille lui permet une bonne adaptation aux différents milieux où s'exerce son activité de prédation : milieux ouverts, clairières, forêts épaisses. La chouette épervière se nourrit principalement de lemmings, de petits rongeurs comme les mulots et les campagnols et de petits oiseaux.


Retour à l'index des rubriques

***Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique19