Agenda

Novembre 2017

L M M J V S D
   1 2345
678910 11 12
13141516171819
20212223242526
27282930   
Jour avec évènement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'article du jour.
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.

Hibou Grand-Duc d'Europe (Bubo bubo)

(614 mots dans ce texte ) -  lu : 3660 Fois


Taille : 60-75 cm
Envergure : 155-175 cm
Poids : mâle : 1500-2000g
femelle : 2300-3000 g

Le hibou grand-duc d’Europe est le plus grand rapace nocturne d'Europe.

De stature forte et trapue, l'adulte a des aigrettes tenues dressées au repos, de grands yeux rouge-orange et un disque facial sans marques particulières.

Le plumage est brun-jaune, les parties supérieures sont tachées de brun-noir et le ventre est finement rayé de brun-noir. Le dessous des ailes est clair. Les tarses et les pattes sont emplumées.

Le bec et les griffes sont noirs.
Les deux sexes sont de coloration identique, la femelle est un peu plus grande et plus forte.
En vol, il est reconnaissable par sa grosse tête et ses longues ailes, assez larges.

Son aire de répartition va de l’Europe de l’Ouest et l’Afrique du Nord jusqu’en Asie orientale (Sakhaline). Selon les régions, le hibou grand-duc est représentée par une sous-espèce
différente.

Il aime principalement habiter les régions rocheuses de montagne ou les escarpements bordant les vallées fluviales, où alternent des zones boisées et ouvertes. Il chasse de préférence dans les milieux ouverts.
Le régime alimentaire du grand-duc est un des plus variés parmi les oiseaux de proie. C’est en effet, une espèce opportuniste qui s'adapte à diverses conditions et peut changer ses méthodes de chasse pour exploiter une nouvelle source de nourriture.

Dans toute son aire de répartition, il s’attaque à 110 espèces de mammifères et au moins à 140 espèces d’oiseaux, dont de nombreuses grandes espèces comme les gallinacés, les rapaces diurnes et nocturnes et les corbeaux. Parmi les proies plus petitesfigurent grenouilles, serpents, poissons (pêchés en eaux peu profondes), crabes, insectes et araignées.

Dans beaucoup de régions, le hérisson est la proie principale et il est proprement dépecé de sa peau épineuse avant ingurgitation. On a également vu un grand-duc transportant un renard adulte dans ses serres, fait qui reste exceptionnel.

De moeurs crépusculaires et nocturnes, le hibou grand-duc repère sa proie depuis un poste d’affût, situé sur un rocher ou sur un arbre avant de fondre sur elle. Il peut également survoler le terrain à faible hauteur, se déplacant silencieusement vers sa proie, alternant les phases les phases de vol battu et les planées. Les proies sont consommées sur un éperon rocheux ou sur une forte branche, qualifiés de "lardoirs". Les parties indigestes, comme les os, les poils et les plumes sont régurgitées sous forme de pelotes de la taille d'un campagnol.

Les couples de grands-ducs sont unis jusqu’à la mort d’un des partenaires. Le nid est situé dans une cavité rocheuse abritée ou sous une corniche. En forêt, il niche à couvert entre des
racines ou sous un amas de branchages.

En plaine, il niche parfois dans les nids d'autres grands oiseaux. Les œufs, au nombre de 2 à 5, sont pondus très tôt en saison, souvent en mars-avril. La femelle les couve seule pendant 31-36 jours, tandis que le mâle lui apporte à manger.

Après l’éclosion, il continue à la nourrir, ainsi que les jeunes, pendant encore 4-5 semaines. Les jeunes ouvrent les yeux à 6 jours et se tiennent debout à 16. A 5-6 semaines, ils quittent le nid mais ne commencent à voler qu'une quinzaine de jours plus tard, à 50-60 jours. Les deux parents les nourrissent encore 10-15 semaines. En septembre-octobre, ils quittent le territoire parental.

Chant : Le grand-duc d'Europe émet un profond et monotone oohu-oohu-oohu. Quand il se sent menacé, il peut "aboyer" et "grogner".

Régime : Le grand-duc d'Europe se nourrit de tout ce qui bouge, depuis les scarabées jusqu'aux faons des cervidés. La majeure partie de leur régime consiste en mammifères (campagnols, rats, souris, renards, lièvres), mais les oiseaux de toutes sortes. Ils peuvent aussi consommer des serpents, lézards, batraciens, poissons et crabes.


Retour à l'index des rubriques

***Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique4