Carte
Agenda

Octobre
2018

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
Jour avec événement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Qui veut héberger des chouettes dans son jardin ? 1005


Objectif : aider la chouette chevêche, espèce protégée, à prospérer dans le Loiret. Méthode : installer des nichoirs dans les jardins de particuliers, pour permettre à ces rapaces de passer l’hiver en toute sérénité.

 

Hélène Poulizac, propriétaire d'un haras de 80 hectares à Saint-Martin-d'Abbat, n'a pas hésité lorsque l'association Loiret nature environnement lui a proposé d'héberger, sur son terrain, des nichoirs pour les chouettes chevêches.
Pourquoi avoir accepté ? « J'avais déjà eu un contact des chouettes. Quand on a acheté la maison ici, on a refait la toiture et trouvé un nid avec trois bébés chouettes effraies. On les a récupérés et confié à une association. On a dû parcourir une certaine distance pour ça, mais c'était la seule chose à faire : les chouettes, ça ne s'élève pas comme ça, et c'est une espèce protégée. C'était un contact éclair, mais qui m'a marquée.

« Un jour, une amie institutrice m'a dit qu'une association de protection des animaux était passée discuter avec les écoliers. Et surtout, qu'elle cherchait des lieux, en bord de forêt et de pâtures, pas cultivés. C'est exactement ce qu'on pouvait proposer au haras.

« Des membres de Loiret nature environnement sont venus chez nous, nous ont dit que l'endroit se prêtait aux nichoirs. Ils ont même vu des chouettes d'Athéna (autre nom de la chouette chevêche, ndlr) déjà installées près de la maison ! »
Combien avez-vous de nichoirs aujourd'hui chez vous ? « L'association en a installé cinq. Elle les suspend avec un fil de fer assez long pour que les prédateurs qui grimpent aux arbres, comme la martre, n'aient pas accès au nid. »

Et voyez-vous des chouettes chevêches ? « Non, elles sortent surtout la nuit. Et puis elles sont toutes petites, et super discrètes. Mais Loiret nature environnement, qui passe de temps en temps pour faire le point, nous dit qu'il y a eu trois petits l'an dernier, dans le nichoir à côté de l'écurie.

helene-poulizac-proprietaire-du-haras-du-gabereau-a-saint-ma_3585806.jpg
Hélène Poulizac, propriétaire du haras du Gabereau à Saint-Martin-d'Abbat, accueille plusieurs nichoirs pour les chouettes chevêches sur son terrain.

Lire la suite ici.


CHOUETTES Publié le : Vendredi 19 janvier 2018