Carte
Agenda

Octobre
2018

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
Jour avec événement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Le rôle indispensable de la haie dans le maillage bocager 300


Mercredi, environ 25 personnes ont participé à la sortie organisée par le Syndicat des eaux du Bas-Léon (SMBL) dans le cadre du programme Breizh bocage. « C'est l'occasion de rendre visible les atouts d'une haie et d'un talus. Le bocage est un lieu multifonctionnel qui présente de nombreux avantages », ont précisé Yann Gouez, conseiller bocage ; David Rolland, technicien de la Fédération départementale des chasseurs des Côtes-d'Armor, et Paul Dupuy, son homologue finistérien.

David Rolland a montré que la haie était source de biodiversité. « Un couple de mésanges bleues a la capacité de consommer entre 8.000 et 12.000 chenilles en quinze jours pour nourrir ses poussins. La chouette effraie attrape environ 10.000 campagnols par an ». Il a expliqué que les carabes étaient de véritables bio-indicateurs de la bonne qualité du maillage bocager. « Certains dévorent plus de 100 pucerons par jour quand d'autres mangent des limaces et oeufs pouvant peser plus de trois fois leurs poids en une seule journée ».
Un atout pour l'écologie

Plus le milieu est complexe, plus chaque espèce aura de chances d'avoir son prédateur, ce qui évite la pullulation de ravageurs. Il a insisté sur le fait de ne pas entretenir les haies chaque année. En fin de balade, craintes et avantages d'un maillage bocager ont été abordés. « Il est bénéfique aux activités agricoles comme au territoire pour ses services écologiques, pour la qualité des eaux et l'accueil d'une biodiversité riche », a terminé Yann Gouez.

letelegramme.fr

Publié le 28 mai 2018


administrateuradministrateur Publié le : Mardi 29 mai 2018