Carte
Agenda

Septembre
2018

L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Jour avec événement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Index / BAGAGE / Bagage

Bagage de la chouette hulotte -

(291 mots dans ce texte ) -  lu : 24243 Fois


Bagage de la chouette hulotte


Bagage de la chouette hulotte.

Le bagage permet d’identifier individuellement chaque oiseaux. Lors d’opérations de reprise, les données recueillies, une fois analysées par des scientifiques permettront de connaître plusprécisément certaines caractéristiques concernant l’espèce comme la territorialité, la fidélité au site de reproduction etc.
( Plus d’information sur le site du CRBPO http://www2.mnhn.fr/crbpo/ )
Comme toutes les opérations de bagage celle ci est réalisée par un bagueur formé par le Muséum d’histoire naturel. Le rôle du bagueur est de capturer l’oiseaux et de le marquer à l’aide d’une baguehomologuée portant le nom du muséum et un numéro.


La bague est posé sur la patte.

L’opération est assez aisée lors de la nidification lorsqu’il faut baguer les jeunes encore au nid, plus difficile à appliquer pour la capture oiseaux adultes. Il faut développer des techniques de reprise efficace et les moins traumatisante possible pour l’oiseau. On profitera de la capture pour peser, mesurer et collecter un maximum d’informations qui permettront d’estimer l’age le sexe l’état de santé de l’animal.



Les données collectées, poids, taille de l’humérus…sont consignées sur une fiche

L’opération doit se réaliser le plus rapidement possible et à des périodes de l’année où ledérangement sera minimum pour l’espèce. Toutes ces informations sont retournées au CRBPO qui centralise et bénéficie ainsi de bases de données qui serviront dans le cadre d’études sur les espèces baguées. Reste à espérer que toutes les informations seront bien utilisées et que le bagueur n’aura pas oeuvré pour rien.



L’opération aura durée moins d’une dix de minutes entre la capture et le lâché.

Avec l'aimable participation du site : www.photo-animaliere.eu