Carte
Agenda

Août
2018

L M M J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Jour avec événement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Chat Box
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Index / REPORTAGES / LES CHOUETTES

La Chouette de Dijon (Côte d'Or) -

(398 mots dans ce texte ) -  lu : 23078 Fois


La Chouette de Dijon
(France Côte d'Or)

La rue de la Chouette est intimement liée à l'histoire de la chouette, puisque, au Moyen Age, elle s'appelait comme aujourd'hui, faisant référence au petit rapace nocturne sculpté au flanc de l'église.Puis elle fut rebaptisée rue Notre-Dame, sans doute à l'instigation de paroissiens soucieux de rendre la suprématie au culte de la Vierge. En 1904, l'anticléricalisme triomphant, la municipalité débaptisa à nouveau la rue pour lui donner un nom laïc, jugé plus conforme pour un lieu public.
On hésita pour Eugène Pottier (membre de la commune de Paris et auteur des paroles de l'Internationale) et finalement, la ruelle devint celle de Gracchus Babeuf, révolutionnaire et inspirateur du communisme. En 1957, la rue reprit son nom initial, restituant à la chouette un rôle patronymique qu'elle mérite bien. Qui ne l'a caressée un jour ou l'autre de la main gauche en faisant un voeu, riant peut-être de ce rituel d'un autre âge, mais espérant au fond de lui-même qu'il se réalise ?

Porte-bonheur chéri des Dijonnais, la chouette garde son secret d'inconnue familière. Diverses hypothèses ont été avancées pour expliquer son origine, mais aucune n'a de fondement historique exact. Les uns ont vu dans la chouette la personnification du Christ, parce qu'il aimait les hommes "qui ne sont que ténèbres". D'autres en ont fait le symbole des juifs "vivant dans les ténèbres" aux yeux des chrétiens. Elle aurait rappelé par ailleurs, en signe d'opprobre, leur occupation mercantile dans le voisinage de l'église. D'autres encore y voyaient le symbole fétiche d' Athéna, déesse grecque de la sagesse qui aurait accompagné l'édification de Notre-Dame et guidé les compagnons sur le chantier.

L' historien dijonnais Eugène Fyot, au siècle dernier, pensait plus simplement que l'un des maîtres d'oeuvre de Notre-Dame s appelait peut-être Chouet et qu'il s'agissait de sa signature. Ainsi, à Vienne, en Dauphiné, un certain Glaucus, sculpteur, avait signé son oeuvre d'une chouette sculptée sur une corniche par analogie avec son nom . Quoi qu' il en soit, la petite chouette de Notre-Dame, toute patinee par les milliers de mains qui la caressent depuis des siècles, reste la preuve émouvante de la vivacité des rites et de attachement des habitants d'une ville et d' un quartier à ses symboles.